Témoignages

Read more...
Afficher tous les témoignages

An experience we will never forget
March 24, 2012

vv9v8v09fq:tblTourLang:en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;
r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;
r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;
r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;
r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;
r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;
r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;
r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;
edf40wrjww2tblTourLang:Introduction
r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;
49tjf49edf:tblTourLang:Lang
lay:none">fiogf49gjkf0d

Vous débarquerez à Lao Cai, frontière avec la Chine. D’ici, vous visiterez Bac Ha et son marché réputé pour les couleurs des robes des femmes H’mong Fleurs, et Sapa et ses ethnies Dzao, H’mong noirs, rouges… Un voyage authentique au fin fond du Vietnam !


Detail du programme


fiogf49gjkf0d
fiogf49gjkf0d

Attention: départ par le train un samedi soir !

Jour 1: Samedi: Hanoi - Lao Cai en train de nuit
Vers 20h00, accueil à votre hôtel puis transfert à la gare de Hanoi pour prendre le train de nuit en direction de Lao Cai. Nuit à bord du train dans des cabines à couchettes molles.

Jour 2: Dimanche: Lao Cai – Bac Ha – Sapa (B,L,D)
Arrivée en gare de Lao Cai vers 6h00 du matin. Accueil à la gare et transfert par une belle route de montagnes  jusqu’à Bac Ha (100km – 3 heures de route). Petit-déjeuner dans un restaurant local. Vous assisterez ensuite au marché matinal de Bac Ha des minorités ethniques de la région qui se rendent au marché avec leurs chevaux. C’est le plus grand marché de la région et il ne se déroule que le dimanche matin. Après avoir déjeuné, nous marcherons dans les environs pour visiter les hameaux  de Ban Pho 1 et Ban Pho 2 habités par les H’mong bariolés.
Nous reprendrons enfin la route pour Sapa où nous arriverons en fin d’après-midi. Nuit à l’hôtel.

Jour 3: Sapa – Cat Cat – Ham Rong (B,L,D)
Après le petit-déjeuner, nous partirons découvrir l’ancienne station climatique de Sapa et pourrons nous promener dans le grand marché. Puis nous entamerons une marche en contrebas de la vallée pour découvrir le village de Cat Cat peuplé de H'mong noirs. Cette promenade dans ce vieux village vous offre un aperçu des coutumes et pratiques traditionnelles de l'ethnie des H’mong noirs. Vous pourrez admirer également une très belle cascade dans un bel environnement naturel. Les vestiges d’une centrale hydroélectrique construite par les Français sous l'époque coloniale au Vietnam demeurent non loin d’ici.
Dans l’après-midi, vous ferez une ascension du Mont Ham Rong d'où vous aurez un splendide panorama sur la ville (possibilité d'admirer le spectacle de musique folklorique). Nuit à l'hôtel à Sapa.

Jour 4: Sapa – Lao Chai – Ta Van – Lao Cai (B,L,D)
Journée complète de visite de Sapa, son marché pittoresque, ses maisons coloniales... puis descente dans la vallée Muong Hoa vers les villages de Lao Chai des H'mong noirs et de Ta Van des Dzay, superbes paysages de rizières en terrasses.
De retour à Sapa, nous visiterons le village de Ma Tra – un village habité par des Hmong noirs très accueillants. Enfin, transfert avec votre chauffeur en voiture jusqu’à Lao Cai pour prendre le train de nuit qui vous reconduira à Hanoi. Nuit à bord du train.

Jour 5: Hanoi arrivée
Arrivée tôt le matin en gare de Hanoi (vers 05h30). Accueil et transfert à votre hôtel. Fin de nos services.


Prix et inclusion

Groupe
Prix/Per

Vérification de prix

  1.    
  2. À partir de À   23/11/2017


Supplément
Single supplement (38 USD)

Hôtels Étoiles Villes
Sapa boutique Sapa

Inclusion

edf40wrjww2tblTourLang:Include
fiogf49gjkf0d

- Hébergements comme mentionnés dans la liste
- 02 nuits au bord du train Hanoi – Lao Cai – Hanoi en train standard – Cabine avec des couchettes molles (4 Passagers par cabine)
- Les repas clairement mentionnés dans le programme (B = Petit-déj; L = déjeuner et D = dîner).
- Véhicule de transport climatisé, confortable pour tous les transferts et déplacements terrestres
- Guide local francophone pendant le séjour
- Droits d'entrée des sites


Exclusion

edf40wrjww2tblTourLang:Exclude

- Dépenses personnelles, boissons et pourboires
- Tous les services non mentionnés dans la rubrique « le prix comprend »

 Comparer Prix Avec Tours Simiral

Visite de la bourgade de Bac Ha

edf40wrjww2tblAttractionsLang:SubDescription
style="display:none">fiogf49gjkf0d

A 27 km à l’Est de Lao Cai, la bourgade de Bac Ha, est encore plus accueillante que Sapa. Paisible en semaine, elle l’est bien moins le dimanche matin lorsque son marché bat son plein. Tous les peuples de la région semblent s’y donner rendez-vous.

Voir plus...

Marché dominical de Bac Ha

edf40wrjww2tblAttractionsLang:SubDescription
style="display:none">fiogf49gjkf0d

Le principal intérêt du marché de Bac Ha est la présence de l'ethnie minoritaire désignée sous le nom de « HMong Fleuris », plus communément appelés " les montagnards". Leur tenue vestimentaire est extrèmement riche en couleurs et motifs variés. Emotions assurées au marché du dimanche matin.

Voir plus...

Mont Ham Rong

edf40wrjww2tblAttractionsLang:SubDescription
style="display:none">fiogf49gjkf0d

Le Mont Ham Rong est une petite montagne de 1800 m qui domine la ville de Sapa. Sa partie inférieure a été transformée en parc public. On peut se contenter de grimper jusqu’au jardin des Orchidées, ce qui prend 10 minutes de marche depuis l’entrée. Depuis ce mont un époustouflant panorama de Sapa et du Mont Fansipan s’offre à vous.

Voir plus...

Marché de Sapa

edf40wrjww2tblAttractionsLang:SubDescription
style="display:none">fiogf49gjkf0d

Le marché de Sapa est installé sur la grande place du village et sur les escaliers aux alentours. Ce marché typique est très animé et coloré. Vous pourrez y rencontrer des Hmong Noir et fleuris, Dao Rouge, Noir, Tay et d’autres minorités ethniques.

Voir plus...

Randonnée au village de Cat Cat

edf40wrjww2tblAttractionsLang:SubDescription
style="display:none">fiogf49gjkf0d

Une randonnée de 2 heures environ vous est proposée pour visiter le village de Cat Cat. Niché au fond d'une vallée profonde à proximité du Mont Fanxipan, ce petit village est entouré par de hautes et magnifiques montagnes et des rizières en terrasses. Les Hmong Noirs qui y habitent portent leurs tenues traditionnelles.

Voir plus...

Randonnée aux villages Lao Chai &Ta Van

edf40wrjww2tblAttractionsLang:SubDescription
style="display:none">fiogf49gjkf0d

A 15 km du centre de Sapa, le village de Lao Chai est habité par des Giay au pied de la montagne, et par des Hmong sur les hauteurs. Les paysages traversés à pied sont d’une rare beauté.

Voir plus...

Spectacle de musique traditionnelle

edf40wrjww2tblAttractionsLang:SubDescription
style="display:none">fiogf49gjkf0d

Nous vous invitons à assister à un spectacle de musique traditionnelle. Ce genre de musique est le plus souvent joué par les ethnies H’mong.

Voir plus...